Passer au contenu

*


L’éveil de l’enfant intérieur, détails, 2022, 
dimensions variables, objets trouvés et donnés. D.R. ADAGP

L’éveil de l’enfant intérieur, 2022, 
dimensions variables, objets trouvés et donnés. D.R. ADAGP
Vue de l’exposition personnelle « La Loire partage mon lit », L’Entre 2 ponts, La Pierre-Percée.

L’éveil de l’enfant intérieur, détails, 2022, 
dimensions variables, objets trouvés et donnés. D.R. ADAGP


Durant ses rêveries il ne pêche plus, il regarde les papillons mourir 1 à 3/3, 2022,
66 x 50 x 4,5 cm pièce, chêne, nacre, papier. D.R. ADAGP
Le sommeil de Ève, 2022, 
108 x 130 x 72 cm, tête de lit en bois massif, cuir de python, peau d’anguilles, canevas, ouate.  D.R. ADAGP
Le sommeil de Ève, 2022, 
108 x 130 x 72 cm, tête de lit en bois massif, cuir de python, peau d’anguilles, canevas, ouate.  D.R. ADAGP
Le lit de Procustre, 2022, 
135 x 180 x 170 cm, tête de lit en acier, cuir de vache et de chèvre,
bois massif, peinture acrylique, fils, métalliques, canevas, ouate.  D.R. ADAGP
Le repos au chevet des poissons et des oiseaux (pour Yves), 2022, 
dimensions variables, vidéo 93’, objets trouvés et donnés, bois massif, TV, média player, poste radio. bocaux, enceintes. D.R. ADAGP
D’autre part, 2022, 
dimensions variables, (caisson 11x66x66 cm), pistes sonores 19’, lecteur mp3, casque antibruit,
casque audio, tissus, fil, chêne, tubes néon de bureau, variateur halogène.

Vue de l’exposition collective « I must work, I need to quit my job », une proposition de Nicholas Vargelis, Cité internationale des arts, Paris

Photos 1 et 3 : D.R. Nicolas Lafon, Photo 2 : D.R. Marion Lebbe
Nous brûlerons ensemble 2, 2022, 
97x77x4 cm, cuir caprin, chêne, verre, œillets, clous. D.R. ADAGP
Sans-titre,  2021,
75x75x35 cm, cuir, chêne, cp cintrable, aggloméré, peinture acrylique. D.R. ADAGP

Dans les mains de Tityre la ceinture de Vénus se morcelle (nacres 1 à 4), 2021,
32×50 cm, résidus de nacre, papier, chêne.
D.R. ADAGP

Le secret enfoui des maîtres, 2021,
130x105x60 cm, 7’38″ », pierre, amplificateur, cuir, lecteur mp3, haut-parleurs, casque audio, medium, peinture acrylique, bois massif, feuille de pissenlit, plume de pigeon, contreplaqué. 
D.R. ADAGP

En écoute ici


Petits corps stigmatisés, 2021
,
dimensions variables, bois massif, clous de tapissier, cuir.
D.R. ADAGP


Covering Salaï, 2021,
,
env. 95x75x65 cm, polystyrène, plâtre, pigments naturels.
D.R. ADAGP

Wunden 3 (maquette),  2021,
dimensions variables, cuir, bois massif.   
D.R. ADAGP

Tityre retenant les particules d’étoiles  2021,
dimensions variables, cuir, bois massif, crochets.   
D.R. ADAGP

Tous les garçons et les filles de mon âge (1 à 3), 2021,
dimensions variables, cuir, bois massif, papier.   
D.R. ADAGP

Ici, là, couché.e, debout,  2019,
dimensions variables, chêne, clous, cuir, tube d’acier.
Vue de l’exposition  « Coeur d’acier fleur bleue » – Atelier de Louise Kress – Pantin.
D.R. ADAGP


Sans-titre, 2018-2020, 
Dimensions variables, esquisses numériques. 
D.R. ADAGP

Cosmos oublié, 2018, 
70x70x10 cm, PMMA noir, contreplaqué, néons. 
D.R. Adagp, Paris, 2021


Sans-titre, détail, installation lumineuse, avec Nicholas Vargelis, 2017, 
300×500 cm, osb, néons, led, ampoules à filament, boitier de commande.
Saison 2016-2017 : « Tes mains dans mes chaussures »
Vues de l’exposition 3/3 à La Galerie CAC Noisy-le-Sec
Photo Pierre Antoine
 
Sans-titre, 2018-2020, 
Dimensions variables, esquisses numériques. 
D.R. ADAGP

Falaises de paix sur mer bitûme, 2018, 
dimensions variables, polistyrène, chêne, enduit à la chaux, pigments, néon, ampoule, tube. 
D.R. ADAGP

Quelques secondes avant l’aurore, où l’horizon se perd, 2018, 
150x120x100 cù, bois massif, enduit à la chaux, pigments. 
D.R. ADAGP

HNO3H2O (nuage nacré), 2017, 
200x200x150cm, acier peint.  
Vue de l’exposition « Champagne » à Champagne-sur-seine. 

Quelque part sous la montagne ou les canaux, 2016, 
120x50x50 cm, hêtre, peinture acrylique, contreplaqué. 
D.R. ADAGP
Sans-titre, 2016, avec Romain Bobichon, 200x120x120 cm, bois massif, toile, acrylique.
Vue de l’exposition « Poursuite du Dialogue : étape 1 », le Village, Nantes.
Love stream bleu,  2015,
100×70 cm chaque, gélatine, papier et

Les tuiles, les toiles, l’étoile (les pierres angulaires),  2016,
45x300x200 cm, hêtre, sapin, vinyle.

. Vues de l’exposition « Ondes urbaines », Millefeuille, Nantes.
D.R. ADAGP


Il ne faut jamais dire fontaine, 2015,
18x180x180cm, acier.  
Vue de l’exposition « Jungle domestique », Jardin C, Nantes.  
D.R. ADAGP

Élément 8,  2014,
145x140x135 cm, acier peint
Vue d’installation privée.
D.R. ADAGP


Élément 1 et 2,  2014,
dimensions variables, hêtre, contreplaqué, peinture acrylique.
Vue d’installation aux Beaux-Arts de Nantes 
D.R. ADAGP
L’élément 1, détail, 2014, 150X35X35cm, bois massif, contreplaqué
Vue de l’exposition « Shot cuts » à Short, Nantes
Le pavillon, 2014, 90x180x90, plâtre, crépis, peinture acrylique.
Vue d’installation aux Beaux-Arts de Nantes
D.R. ADAGP


Canal Irma Standard , 2011, 
dimensions variables, papier, peinture acrylique, fil.
D.R. ADAGP
Toujours plus vert, 2011, 
dimensions variables, papier, peinture acrylique, chaussures, bâche.
D.R. ADAGP